Archives de catégorie : Séminaire d’atelier

SÉMINAIRE N°2 – 24 NOVEMBRE 2017. L’ÉCOLOGIE TERRITORIALE AU PRISME DE L’ÉCONOMIE

Lycia Walter

 

Vendredi 24 novembre – 14h à 17h

Lieu à préciser

Cette deuxième séance du séminaire 2017-2018 de l’Atelier 2 est  l’occasion de deux présentations croisées sur la dimension économique de l’écologie territoriale.

« L’écologie territoriale, une nouvelle vision de l’économie » – Nicolas Buclet (PACTE)

« Nouveaux modèles économiques et développement territorial. Vers la caractérisation d’une valeur pour le territoire » – Muriel Maillefert (EVS)
Discussion – Valérie Laforest (EVS)

SÉMINAIRE N°3 – 1er DÉCEMBRE 2017. RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES

Séminaire de l’atelier 2 de l’UMR 5600 Environnement Ville Société / Institut Fayol de Mines Saint-Etienne

1er décembre 2017, Mines Saint-Etienne, Espace Fauriel, Amphi A022

Responsabilité sociétale des entreprises : quelle méthode de comptabilité et quelles contributions des entreprises à la conservation de la biodiversité ?

9h30 – 11h 30 : quelle comptabilité pour le développement durable ? Présentation de la méthode CARE puis échanges avec Jacques Richard*, professeur émérite à l’Université Paris Dauphine

13h30 -16h30 : « Responsabilité sociétale : quelles contributions des entreprises à la conservation de la biodiversité ? » Soutenance de thèse d’Anastasia Wolff (AgroParisTech, Mines Saint-Etienne)

ESPACE FAURIEL A ST ETIENNE

Présentation du séminaire de la matinée

La méthode CARE a pour objectif d’éviter le clivage entre la gestion financière et la gestion environnementale et sociale. Elle prend pour base la comptabilité en coûts historiques et vise à estimer les coûts de maintien et de restauration des fonctions environnementales sous la contrainte que les trois capitaux – financier, naturel et humain, – soient conservés séparément et non globalement. Ce modèle est basé sur l’idée que l’organisation est tenue de « réparer » la dégradation des capitaux (financier, humain et naturel) dont elle est responsable (Rambaud et Richard, 2013).

* Jacques Richard est professeur de gestion à l’université Paris-Dauphine, Expert-Comptable et Commissaire aux comptes associé au Groupe Alpha spécialisé dans l’aide aux comités d’entreprise, il est membre du Conseil National de la Comptabilité et du Comité de la Réglementation Comptable. Auteur ou coauteur de plus d’une trentaine d’ouvrages, il a publié des livres en Anglais, Allemand,Russe, Japonais, Suisse, Français ; il est notamment l’auteur de Comptabilité Générale (Dunod) qui en est à sa 8ème édition et coauteur de The International Encyclopaedia of Management (Routledge) ainsi que de Comptabilité et développement durable (Economica)

 

Présentation de la Soutenance de thèse de l’après-midi

« Responsabilité sociétale : quelles contributions des entreprises à la conservation de la biodiversité ? »

Le jury de thèse sera composé de :
Nathalie FRASCARIA-LACOSTE, AgroParistech  (Rapporteure)
Pere FULLANA i PALMER, ESCI-UPF  (Rapporteur)
Dominique BOURG, Université de Lausanne (Examinateur)
Audrey COREAU, Agence française pour la biodiversité  (Examinatrice)
Jacques RICHARD, Université Paris Dauphine (Examinateur)
Christian BRODHAG, Mines Saint-Etienne (Directeur de thèse)
Natacha GONDRAN, Mines Saint-Etienne (Co-directrice de thèse)

Résumé :
Alors que nous faisons face à une crise biologique majeure, acteurs institutionnel et ONGs exhortent les entreprises à s’engager pour enrayer cette érosion écologique. L’objectif de la thèse est d’analyser, évaluer et faire évoluer la contribution potentielle des entreprises à la conservation de la biodiversité dans le cadre de leur responsabilité sociétale (RSE).
Un cadre d’analyse est développé pour évaluer la prise en charge par une entreprise de ses responsabilités écologiques en termes de moyens – les initiatives RSE a priori favorables à la biodiversité mises en œuvre – et de résultats – la compatibilité des activités de l’entreprise avec la conservation de la biodiversité. Après avoir caractérisé les initiatives RSE à partir de l’étude de cas des engagements d’entreprises endossés comme contributions à la Stratégie nationale pour la biodiversité, une méthode est proposée pour tester si les activités d’une entreprise sont écologiquement non-durables. Le postulat est que le respect des capacités de charge des écosystèmes est un prérequis à la conservation effective de la biodiversité. Cette méthode, adaptée de l’évaluation environnementale absolue de la durabilité, est appliquée, dans le cadre de deux projets de recherche-intervention, au portfolio alimentaire du Groupe Casino et au cycle de vie de deux installations de stockage de déchets dangereux de SARP Industries. Cette objectivation des performances au regard des contraintes écologiques sert d’appui pour proposer des orientations stratégiques dans la logique de la séquence éviter-réduire-compenser. Soulignant l’importance de renforcer la prise en charge des pressions étendues, cette thèse ouvre plus largement des perspectives pour les secteurs d’activité et les politiques publiques.

PROGRAMME DES SÉMINAIRES 2017-2018 DE L’ATELIER 2

 

SÉMINAIRE N° 1 sur le thème des déchets ménagers – 20 octobre 2017 (14h – 17h30)

Interventions de Myra Hird (Université Queens de Kingston Canada), Fanny Verax (INSA de Lyon), Mathilde Parquet (Zéro Déchet Lyon), Émeline Baume (Métropole de Lyon) et Nathalie Ortar (ENTPE-LAET).

Programme complet : https://atelier2.hypotheses.org/299

Lieu : Université Lyon 3 – 15 quai Claude Bernard (Lyon 7e) – Salle Caillemer

 

SÉMINAIRE N° 2 sur le thème de l’écologie industrielle – 24 novembre 2017 (14h – 17h)

Interventions de Muriel Maillefert (EVS), de Nicolas Buclet (PACTE)  et de participants au projet Modèles de développement, externalités et ACV territoriale (MODEVACT). Programme définitif à venir.

Lieu : à préciser

 

SÉMINAIRE N° 3 sur le thème de la comptabilité pour le développement durable – 1er décembre 2017 (9h30 – 17h)

Interventions de Jacques Richard (auteur de Comptabilité et développement durable) et de Dominique Bourg (auteur de nombreux ouvrages sur l’éthique du développement durable). Soutenance de thèse d’Anastasia Wolff : « Responsabilité sociétale : quelles contributions des entreprises à la conservation de la biodiversité ? »

Lieu : Ecole des Mines de Saint-Etienne – Espace Fauriel – Amphi A022

 

SÉMINAIRE N° 4 sur le thème des mines d’uranium – décembre 2017 (date à confirmer)

Interventions de Romain Garcier (EVS) et de chercheurs spécialistes du sujet. Programme à venir.

Lieu : à préciser

 

SÉMINAIRE N° 5 sur le thème de la construction en terre crue  – 26 janvier 2018 (14h-17h)

Interventions de Victor Villain (EVS) sur la régulation de l’espace social de la construction en terre crue en France et de Léa Genis (PACTE) sur la circulation des matières à rénover en Nord Isère. Programme définitif à venir.

Lieu : à préciser

 

SÉMINAIRE N° 6 sur le thème des flux et circulations  – 30 mars 2018 (10h-16h)

Interventions d’Eric Verdeil (Science Po Paris), Patricia Lejoux (ENTPE-LAET), Laurence Rocher (EVS), Romain Garcier (EVS) et Emmanuel Martinais (EVS).  Programme à venir.

Lieu : à préciser

 

SÉMINAIRE N° 7 sur le thème du patrimoine négatif  – avril 2018 (date à confirmer)

Interventions de Michel Depeyre (EVS) et Cyrille Conord (EVS). Programme à venir.

Lieu : Université Jean Monnet Saint-Etienne

 

SÉMINAIRE N° 8 consacré aux travaux des doctorants de l’atelier – 18 mai 2018 

Interventions des doctorants de l’atelier souhaitant présenter l’avancement de leur thèse et/ou un papier pour publication, discussions par les chercheurs de l’atelier. Appel à communications à venir.

Lieu : à préciser

 

SÉMINAIRE N° 9 consacré aux rencontres annuelles de Rive-de-Gier – 22 juin 2018 

Présentation des travaux menés dans l’année sur le site-étude de l’atelier 2. Programme à venir.

Lieu : Rive-de-Gier

 

Morgan Pallier flickr

Contacts des animateurs de l’atelier 2 : Natacha Gondran (natacha.gondran@emse.fr), Laurence Rocher (laurence.rocher@univ-lyon2.fr), Romain Garcier (romain.garcier@ens-lyon.fr), Emmanuel Martinais (martinais@entpe.fr)

SÉMINAIRE N°1 – 20 OCTOBRE 2017. DES DÉCHETS À L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE : PUBLICS, POLITIQUES ET ENGAGEMENTS CITOYENS

Kevin Dooley – Flickr

 

Vendredi 20 octobre – 14h à 17h30

Salle Caillemer –  Université Lyon 3 – 15 quai Claude Bernard (Lyon 7e)

Cette première séance du séminaire 2017-2018 de l’Atelier 2 est l’occasion d’une présentation des travaux de Myra Hird, professeure à l’Université Queens de Kingston (Canada), invitée ce mois d’octobre de l’Atelier 2. La préparation de la séance a également impliqué Zéro Déchet Lyon.

Introduction de la séance – Laurence Rocher (EVS)

Premier temps – À propos des travaux de Myra Hird

The Up – and Down – stream Flows of Waste: Reflecting on Waste within Neo-liberal Capitalism – Myra Hird (Queen’s University, Kingston, Canada)

Discussion de « Waste, Environmental Politics and Dis/Engaged Publics » –  Fanny Verrax (chercheure post-doctorante, enseignante à l’INSA de Lyon)

Deuxième temps – À propos du recyclage à Lyon 

Zéro Déchet Lyon : Histoire d’une (jeune) association – Mathilde Parquet (Zéro Déchet Lyon)

Action dans une collectivité : de la prévention des déchets à l’Economie circulaire, le défi du « zéro déchet, zéro gaspillage » – Émeline Baume (élue de la Métropole de Lyon chargée de la prévention des déchets et de l’économie circulaire)

Discussion : Nathalie Ortar (LAET-ENTPE)

Conclusion – Romain Garcier (EVS)

Séminaire sur le terrain à Rive-de-Gier 19 JUIN 2017

Rive-de-Gier. L’usine Arbel (Bibliothèque Municipale de Lyon, licence CC)

Cette dernière séance du séminaire 2016-2017 de l’atelier 2, organisée par Christelle Morel Journel (EVS) et Olivier Faure (EVS), est consacrée à une journée d’étude sur le terrain de Rive-de-Gier.

Au programme de la matinée (9h – 12h30), une présentation socio-historique du territoire et de ses enjeux, suivie d’une rencontre avec les acteurs locaux :

Accueil par la ville de Rive-de-Gier

Retour sur l’histoire du lieu et ses enjeux contemporains, Georges Gay (EVS)

La problématique actuelle de (re)développement de Rive-de-Gier, Hugues Chalet (DGS Rive-de-Gier)

La stratégie territoriale d’aménagement du Gier et de l’entrée Est de la ville, intervenant à confirmer (Métropole de Saint-Étienne)

La rénovation du site de la Verrerie, Vincent Rémy (DT Loire EPORA)

Déjeuner sur place

Au programme de l’après-midi (14h-17h30), un aperçu « panoramique » de la gestion des déchets métallurgiques et une visite de l’aciérie ArcelorMittal

Présentation en plein air de la politique de traitement des déchets de l’usine, Frédéric Astolfi (ArcelorMittal)

L’approche « phytomanagement » et  ses impacts sur la réduction des transferts des contaminants, Olivier Faure (EVS)

Visite de l’aciérie (Attention, ne pas oublier sa carte d’identité!)

Inscription obligatoire par mail auprès de Laurence Rocher (EVS) : laurence.rocher@univ-lyon2.fr

Pour les déplacements, un covoiturage est prévu depuis Saint-Étienne et Lyon.

prochain séminaire : Canada’s waste flow, le 2 mars 2017

Le prochain séminaire de l’atelier aura lieu le 2 mars 2017 à 14, salle 604 au 18 rue Chevreul

Il sera consacré à une présentation du travail de Myra Hird

Myra J. Hird is Full Professor, Queen’s National Scholar, and Fellow of the Royal Society of Canada (www.myrahird.com). Professor Hird is Director of Canada’s Waste Flow, an interdisciplinary research project focused on waste as a global scientific-technical and socio-ethical issue (www.wasteflow.ca), and Director of the genera Research Group (gRG), an interdisciplinary research network of collaborating natural, social, and humanities scholars focused on the topic of waste. Hird has published nine books and over seventy articles and book chapters on a diversity of topics relating to science studies.

Canada’s waste flow

Canada’s waste landscape is as much colonial as it is ecological, as much inherited as it is bequeathed to future generations to resolve. This presentation will provide an overview of the Canada’s Waste Flow research program, within which engineering and natural science, social science, and humanities scholars and graduate students are focusing on various case studies of waste (food waste, nuclear waste, mining waste, waste governance, waste transportation etc.). Through a compendium of field notes, participant observation, interviews, and archival research, my presentation will examine three Canadian waste landscapes that invite questions about what is and is not meant be seen, uncovered, dealt with, admired, entrusted, and forgotten. The presentation will reflect upon what it means to be interested in and curious about our waste legacy: how prepare for, represent, and participate in waste landscapes, attending as much to geo-biological processes as human political-economic practices.

Séminaire « Cartographier les flux », 17 juin 2016

En collaboration avec l’atelier 8 de l’UMR5600 [Recherches géomatiques], l’atelier 2 organise une séminaire d’une journée  le 17 juin 2016 à l’ENS de Lyon (9h45-16h). Le séminaire portera sur la représentation des flux et accueillera trois intervenants: le sociologue Baptiste Coulmont, la cartographe Françoise Bahoken et un représentant de l’Agence régionale de l’énergie et de l’environnement en Rhône-Alpes, Pierrick Yalamas.

L’après-midi, un atelier pratique animé par Françoise Bahoken, Hélène Mathian et Luc Merchez permettra aux participants de se confronter aux logiciels de représentation des flux.

Le programme détaillé de la journée est disponible ici. Inscriptions obligatoires auprès de Helene.Mathian[a]ens-lyon.fr

Séminaire n°3 – 8 mars 2016. Evaluation environnementale et labélisation verte des projets de logistique urbaine : l’exemple du « centre de distribution urbaine » de Saint-Etienne

8 mars, Lyon, 9h30- 13h,

Salle R20 sur le site Descartes de l’ENS de Lyon (métro Debourg)

Atelier proposé par Fabrice Bardet, Natacha Gondran, Jesus Gonzalez-Feliu avec la participation d’élus et de professionnels intéressés par l’évaluation environnementale : Béatrice Vessiller (Vice-Présidente du Grand Lyon, en charge de la rénovation thermique des logements et des Programmes d’intérêt général (PIG) énergétiques), Agathe Devaux-Spatarakis (spécialiste en évaluation des politiques publiques, chargée de mission pour l’évaluation de l’impact de la recherche agronomique pour le développement au CIRAD), Bertrand Durin (chargé de mission à la DREAL RAA en charge de l’établissement du PPA de l’agglomération lyonnaise)

9h30 – 9h50 – Accueil et cadrage rapide de la problématique et des objectifs de l’atelier (Fabrice Bardet et Jesus Gonzalez)

Sur chacun des trois thèmes ci-dessous, une rapide présentation du cas de la mise en place du centre de distribution urbain (CDU) de Saint-Etienne sera réalisée (à partir d’une série d’entretiens menés en 2015), puis les participants à l’atelier seront invités à nous faire part de leur vision du sujet abordé en fonction de leurs diverses expériences. Un CDU est une plate-forme spécifique d’Espaces Logistiques Urbains qui vise la mutualisation des transports des marchandises à destination de la ville.
9h50 – 10h20. Les conditions d’émergence de projets de lutte contre le changement climatique (Quelle genèse des problèmes ? Quelle formulation des solutions ? Quelle mise en œuvre des projets proposés ?)

10 h 20 – 10h50. Quelle place pour l’évaluation environnementale ? Quelles méthodes d’évaluation environnementale ? Quels indicateurs ? Qui fait le choix de ces méthodes et indicateurs ?

11h – 11h30. Place du projet ayant un « label vert » dans l’émergence de dynamiques politiques métropolitaine (quelles conséquences directes et indirectes à la mise en place de projets ayant un « label vert » ? Quelle « exemplarité » et visibilité des projets : « marketing territorial » ou mise en place des conditions de généralisation de nouveaux modes de faire ?)

pause 20′ (pour permettre à la personne ou aux personnes faisant la synthèse de préparer leur synthèse)

12h – 12h30. Synthèse finale (à plusieurs voix : Laurence Rocher + Romain Garcier + Fabrice Bardet)

Séminaire n°2 – 19 janvier 2016. Décrire, analyser et représenter les circulations : approches théoriques, approches professionnelles

Décrire, analyser et représenter les circulations : approches théoriques, approches professionnelles

Date : le 19 janvier 2016, 10h-16h30

Lieu : ENS de Lyon, site Monod (métro : Gerland)

Organisateurs : Laurence Rocher, Romain Garcier, Emmanuel Martinais

Cette seconde séance du séminaire de l’atelier est organisée en deux demi-journées, consacrées respectivement à une discussion théorique sur la base de lectures présentées par des membres de l’atelier, et à un échange avec des acteurs locaux sur les enjeux de l’économie circulaire et de valorisation de l’énergie fatale dans le cadre du projet directeur de la vallée de la chimie lyonnaise.

Programme

10h-12h30. La recherche sur les circulations : quels horizons théoriques ?

  • Emmanuel Martinais. Lecture commentée du livre Governing Environmental Flows : global challenges to social theory, Gert Spaargaren, Arthur P.J. Mol and Frederick H Buttel (dirs.), MIT Press, 2002
  • Romain Garcier. Discussions sur « Le material turn en sciences sociales : signification et agendas de recherche »

14-16h30. La Vallée de la Chimie, territoire d’expérimentation

avec: Frédéric Laroche, Mission « Vallée de la chimie »; Fabien Challéat, Chargé de mission Réseaux de chaleur; et Olivier Morgan, Chef de projet incubateur projets énergie, Mission énergie du Grand Lyon

Séminaire n°1 – 17 novembre 2015. Flux et territoires : approches empiriques, recherches en cours

L’atelier tiendra sa première séance de séminaire de l’année le 17 novembre 2015, sur le site de l’ENS de Lyon (Ifé) de 10 à 16h.

La séance portera sur « Flux et territoires : approches empiriques, recherches en cours« . Nous aurons le plaisir d’entendre et de discuter avec cinq chercheurs.

  • Muriel Maillefert, UMR EVSÉcologie industrielle territoriale: des jeux d’acteurs au développement territorial
  • Christelle Morel Journel et Georges Gay, UMR EVS – Mobilité / immobilité de la pollution des sols et de ses représentations : recherches au Chambon-Feugerolles (42)
  • Gilles Billen, UMR SisypheL’aire d’approvisionnement alimentaire de l’agglomération parisienne: passé, présent, avenir
  • Jonathan Everts, Université de Dresde – Circulating anxieties: a Geography of Nowhere