Tous les articles par emartinais

SÉMINAIRE N° 6 – 26 AVRIL 2018. APPROCHES MÉTHODOLOGIQUES INTERDISCIPLINAIRES DU SITE DE CHÂTEAUNEUF : UN OBJET « COMMUN » ?

Jeudi 26 avril – 14h à 18h

Université Jean Monnet Saint-Etienne, site Tréfilerie, salle HR8

Le 19 juin 2017, l’atelier 2 réunissait des chercheurs d’origines diverses sur le site industriel de Châteauneuf, usine métallurgique Industeel à Rive-de-Gier. Ce lieu a déjà une longue histoire dans la recherche en tant que site atelier du GIS PILot depuis la fin de la décennie 2000. L’an passé, les responsables de l’atelier ont proposé d’ouvrir le champ disciplinaire, notamment en direction des sciences humaines. C’est dans ce contexte que nous avons décidé d’expérimenter le croisement de deux types de méthodologies qui ont habituellement des préoccupations divergentes. Il s’est agi de dépasser la traditionnelle opposition entre qualitatif et quantitatif. Comment cette démarche est-elle possible ? Sur quoi peut-elle déboucher ?

Le 04 avril 2018, l’atelier 2 a bien illustré comment les pollutions des sols avaient donné lieu à des représentations, à des remédiations et à des interrogations méthodologiques. Ce furent autant d’essais de dépassement des contradictions. Une partie de notre travail prolongera ces analyses et évaluera les possibilités de co-construction méthodologique. Notre conception du dévoilement progressif d’un objet « commun » doit être articulée avec les interrogations posées au sein de l’atelier 4 qui questionne les ambiguïtés de la ressource patrimoniale.

Arbyreed – flickr

 

14h-14h15 – Ouverture : le site Industeel et l’atelier 2

14h15-14h20 – Mode d’emploi : fonctionnement du séminaire et attendus provisoires

14h30-15h30 – Quatre éclairages sur le site : Jean Luc Bouchardon, Mathilde Legret, Cyrille Conord, Michel Depeyre

15h45-17h45 – Mise en commun

Remarques épistémologiques et ouverture par Bernard Guy

Ce temps d’échanges aura un double objectif : d’une part partager les approches et connaissances de divers types portant sur le crassier de Châteauneuf ; d’autre part et dans le même temps, parce que ces approches et connaissances apparaissent si hétérogènes (de la sociologie à la géochimie en passant par l’écophysiologie végétale et la recherche sur le patrimoine), réfléchir à la façon dont nous pouvons les mettre en contact, les confronter voire les agréger. Le fonctionnement même de cet après-midi en sera influencé, en particulier en insistant sur la mise en commun de tous les points de vue, plutôt que sur la menée de débats « libres » qui viseraient à trouver tout de suite un dernier mot ou une conclusion (sans les exclure).

JOURNÉE D’ÉCHANGE – 4 AVRIL 2018. LES POPULATIONS FACE AUX RISQUES ET CONTAMINATIONS

Hasan Ali – flickr

 

Mercredi 4 avril – 10h à 16h

Salle Caillemer –  Université Lyon 3 – 15 quai Claude Bernard (Lyon 7e)

Cette journée d’échange, qui met à contribution des chercheurs travaillant sur des terrains brésiliens et français, vise à jeter les bases d’une approche comparative sur les risques et pollutions liés à des environnements dégradés résultant de la présence passée et/ou actuelle d’activités industrielles et/ou minières. Son objectif est de confronter des expériences de recherche qui ont toutes en commun de s’intéresser à la question des habitants dans leur rapport aux risques et pollutions, mais en mobilisant des techniques d’investigation assez différentes dans leurs principes.

Les deux présentations du matin rendront ainsi compte de recherches participatives menées sur des terrains caractérisés par une forte concentration industrielle : une recherche pluridisciplinaire, inspirée des community-based participatory research américaines, qui vise à impliquer les populations locales dans l’évaluation des contaminations qu’elles subissent ; une recherche expérimentale recourant à diverses méthodes de gestion partenariale des risques et pollutions (théâtre-forum, atelier d’écriture, atelier de réactivation photographique, protocoles de communication hybridant expertise scientifique et profane). Poursuivant dans cette logique d’exploration méthodologique, les deux présentations de l’après-midi rendront compte de travaux qui s’intéressent aux sols légués par d’anciennes activités polluantes, en mobilisant des approches par les controverses et l’analyse de discours d’une part, des enquêtes par entretien selon une technique de photo-élicitation d’autre part.

Matin (10h – 12h30) – Impliquer les habitants pour dire et gérer les risques

Yolaine Ferrier (EHESS) – Répondre aux questions de santé environnementale des habitants du front industriel de Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône : une approche fortement participative (FOS EPSEAL)

Jacques Lolive (PACTE) et Cintia Okamura (CETESB – Estado de São Paulo) – Quelques expérimentations pragmatiques et participatives pour impliquer les publics dans la gestion des situations de risque dans la métropole de São Paulo

Déjeuner libre (12h30 – 14h)

Après-midi (14h – 16h) – Élucider le problème des pollutions léguées par d’anciennes activités

Christelle Morel Journel (EVS) – Oubli ou accommodation ? La question de la pollution des sols héritée en région stéphanoise [télécharger la présentation en PDF]

Patrick Chardon (LPC – Subatech) et Romain Garcier (EVS) – Rythmes et motifs des controverses sur le réaménagement des mines d’uranium françaises

Contact et inscription : emmanuel.martinais@entpe.fr

SÉMINAIRE N° 5 – 30 MARS 2018. LA VILLE DES FLUX ET CIRCULATIONS

Vendredi 30 mars – 10h à 13h

Bâtiment recherche de l’Université Jean Moulin Lyon 3 – 18 rue Chevreul (Lyon 7e) – Salle 604 (6e étage)

Cette cinquième séance du séminaire 2017-2018 de l’atelier 2 vise à croiser différentes approches de la ville des flux et circulations dans le but de faire émerger des questionnements et des orientations problématiques intéressant les chercheurs d’EVS.

 

Morgan Pallier – flickr

 

Patricia Lejoux (LAET) – Appréhender l’urbain par les flux : récit d’une construction interdisciplinaire

Eric Verdeil (Sciences Po Paris) – Retour critique sur le numéro de Géocarrefour dédié à la mise en politique des flux et circulations

Emmanuel Martinais (EVS) – A propos du numéro de Flux consacré à la circulation des matières et aux économies de la circularité

Anouk Desouches (Métropole de Lyon) – Point de vue d’un grand témoin professionnel

SÉMINAIRE N° 4 – 26 JANVIER 2018. LES CIRCULATIONS DE TERRE CRUE DANS LE CHAMP DE LA CONSTRUCTION

Vendredi 26 janvier – 14h à 17h

Bâtiment recherche de l’Université Jean Moulin Lyon 3 – 18 rue Chevreul (Lyon 7e) – Salle 604 (6e étage)

Cette quatrième séance du séminaire 2017-2018 de l’Atelier 2 s’intéresse au champ de la construction en terre crue. Les deux présentations, issues de deux thèses en cours, s’attachent à décrire les modes de régulation de ce matériau de construction et les effets induits sur leurs circulations.

 

 

Léa Génis (ENSAG) –Des maillages qui se tissent autour du pisé :  matières à rénover en circulation en Nord Isère.

L’objet de cette première présentation est de suivre les matières à rénover (matériaux, outils, pratiques, savoirs, conseils, documents etc..) qui circulent entre les acteurs de la réhabilitation du bâti ancien en pisé dans le nord de l’Isère, pour montrer comment ces acteurs s’engagent en faveur de cette matière pour en faire un objet d’intervention spécifique.

 

Victor Villain  (EVS) – La régulation de l’espace social de la construction en terre crue en France. Les apports d’une sociologie économique de l’efficience de l’Etat dans l’autonomisation d’un espace social.

Cette deuxième présentation montre que dans le domaine de la construction, les rapports aux matériaux sont loin d’être régulés uniquement par l’offre et la demande. Deux exemples relatifs à la construction en terre crue permettront d’illustrer la façon dont l’Etat participe à la structuration de l’autonomie de ce champ. Le premier exemple permettra de constater que l’action publique a participé, comme pour de nombreux champs, à l’autonomisation de l’espace social de la construction en terre crue. Le second exemple se basera plus spécifiquement sur la perspective ouverte par les enjeux du développement durable où l’Etat tient un rôle de premier plan quant au degré d’autonomisation de cet espace social, tendant dans ce cas précis, comme pour d’autres espaces sociaux, à l’hétéronomiser.

SÉMINAIRE N°2 – 24 NOVEMBRE 2017. L’ÉCOLOGIE TERRITORIALE AU PRISME DE L’ÉCONOMIE

Lycia Walter

 

Vendredi 24 novembre – 14h à 17h

Bâtiment recherche de l’Université Jean Moulin Lyon 3 – 18 rue Chevreul (Lyon 7e) – Salle 604 (6e étage)

Cette deuxième séance du séminaire 2017-2018 de l’Atelier 2 est l’occasion de deux présentations croisées sur la dimension économique de l’écologie territoriale.

« L’écologie territoriale, une nouvelle vision de l’économie » – Nicolas Buclet (PACTE)

« Nouveaux modèles économiques et développement territorial. Vers la caractérisation d’une valeur pour le territoire » – Muriel Maillefert (EVS)
Discussion – Valérie Laforest (EVS)

PROGRAMME DES SÉMINAIRES 2017-2018 DE L’ATELIER 2

SÉMINAIRE N° 1 sur le thème des déchets ménagers – 20 octobre 2017 (14h – 17h30)

Interventions de Myra Hird (Université Queens de Kingston Canada), Fanny Verax (INSA de Lyon), Mathilde Parquet (Zéro Déchet Lyon), Émeline Baume (Métropole de Lyon) et Nathalie Ortar (ENTPE-LAET).

Programme complet : https://atelier2.hypotheses.org/299

Lieu : Université Lyon 3 – 15 quai Claude Bernard (Lyon 7e) – Salle Caillemer

 

SÉMINAIRE N° 2 sur le thème de l’écologie industrielle – 24 novembre 2017 (14h – 17h)

Interventions de Muriel Maillefert (EVS), de Nicolas Buclet (PACTE) et de participants au projet Modèles de développement, externalités et ACV territoriale (MODEVACT). Programme définitif à venir.

Lieu : Bâtiment recherche de l’Université Jean Moulin Lyon 3 – 18 rue Chevreul (Lyon 7e) – Salle 604 (6e étage)

 

SÉMINAIRE N° 3 sur le thème de la comptabilité pour le développement durable – 1er décembre 2017 (9h30 – 17h)

Interventions de Jacques Richard (auteur de Comptabilité et développement durable) et de Dominique Bourg (auteur de nombreux ouvrages sur l’éthique du développement durable). Soutenance de thèse d’Anastasia Wolff : « Responsabilité sociétale : quelles contributions des entreprises à la conservation de la biodiversité ? »

Lieu : Ecole des Mines de Saint-Etienne – Espace Fauriel – Amphi A022

 

SÉMINAIRE N° 4 sur le thème de la construction en terre crue  – 26 janvier 2018 (14h-17h)

Interventions de Victor Villain (EVS) sur la régulation de l’espace social de la construction en terre crue en France et de Léa Genis (PACTE) sur la circulation des matières à rénover en Nord Isère. Programme définitif à venir.

Lieu : Bâtiment recherche de l’Université Jean Moulin Lyon 3 – 18 rue Chevreul (Lyon 7e) – Salle 604 (6e étage)

 

SÉMINAIRE INTER-ATELIERS (2-5-8) – 9 février 2018 (9h30-12h30)

« Mesurer et planifier le changement »

Lieu : ENS de Lyon (D2-117)

 

SÉMINAIRE N° 5 sur le thème des flux et circulations  – 30 mars 2018 (10h-13h)

Interventions d’Eric Verdeil (Science Po Paris), Patricia Lejoux (ENTPE-LAET), Laurence Rocher (EVS), Romain Garcier (EVS) et Emmanuel Martinais (EVS).  Programme à venir.

Lieu : Bâtiment recherche de l’Université Jean Moulin Lyon 3 – 18 rue Chevreul (Lyon 7e) – Salle 604 (6e étage)

 

SÉMINAIRE N° 6 sur le thème du patrimoine négatif  – 26 avril 2018 (14h-18h)

Interventions de Michel Depeyre (EVS) et Cyrille Conord (EVS). Programme à venir.

Lieu : Université Jean Monnet Saint-Etienne, site Tréfilerie, salle HR8

 

SÉMINAIRE N° 7 consacré aux travaux des doctorants de l’atelier – 18 mai 2018 

Interventions des doctorants de l’atelier souhaitant présenter l’avancement de leur thèse et/ou un papier pour publication, discussions par les chercheurs de l’atelier. Appel à communications à venir.

Lieu : à préciser

 

SÉMINAIRE N° 8 consacré aux rencontres annuelles de Rive-de-Gier – 22 juin 2018 

Présentation des travaux menés dans l’année sur le site-étude de l’atelier 2. Programme à venir.

Lieu : Rive-de-Gier

 

Morgan Pallier flickr

Contacts des animateurs de l’atelier 2 : Natacha Gondran (natacha.gondran@emse.fr), Laurence Rocher (laurence.rocher@univ-lyon2.fr), Romain Garcier (romain.garcier@ens-lyon.fr), Emmanuel Martinais (martinais@entpe.fr)

SÉMINAIRE N°1 – 20 OCTOBRE 2017. DES DÉCHETS À L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE : PUBLICS, POLITIQUES ET ENGAGEMENTS CITOYENS

Kevin Dooley – Flickr

 

Vendredi 20 octobre – 14h à 17h30

Salle Caillemer –  Université Lyon 3 – 15 quai Claude Bernard (Lyon 7e)

Cette première séance du séminaire 2017-2018 de l’Atelier 2 est l’occasion d’une présentation des travaux de Myra Hird, professeure à l’Université Queens de Kingston (Canada), invitée ce mois d’octobre de l’Atelier 2. La préparation de la séance a également impliqué Zéro Déchet Lyon.

Introduction de la séance – Laurence Rocher (EVS)

Premier temps – À propos des travaux de Myra Hird

The Up – and Down – stream Flows of Waste: Reflecting on Waste within Neo-liberal Capitalism – Myra Hird (Queen’s University, Kingston, Canada)

Discussion de « Waste, Environmental Politics and Dis/Engaged Publics » –  Fanny Verrax (chercheure post-doctorante, enseignante à l’INSA de Lyon)

Deuxième temps – À propos du recyclage à Lyon 

Zéro Déchet Lyon : Histoire d’une (jeune) association – Mathilde Parquet (Zéro Déchet Lyon)

Action dans une collectivité : de la prévention des déchets à l’Economie circulaire, le défi du « zéro déchet, zéro gaspillage » – Émeline Baume (élue de la Métropole de Lyon chargée de la prévention des déchets et de l’économie circulaire)

Discussion : Nathalie Ortar (LAET-ENTPE)

Conclusion – Romain Garcier (EVS)

Séminaire sur le terrain à Rive-de-Gier 19 JUIN 2017

Rive-de-Gier. L’usine Arbel (Bibliothèque Municipale de Lyon, licence CC)

Cette dernière séance du séminaire 2016-2017 de l’atelier 2, organisée par Christelle Morel Journel (EVS) et Olivier Faure (EVS), est consacrée à une journée d’étude sur le terrain de Rive-de-Gier.

Au programme de la matinée (9h – 12h30), une présentation socio-historique du territoire et de ses enjeux, suivie d’une rencontre avec les acteurs locaux :

Accueil par la ville de Rive-de-Gier

Retour sur l’histoire du lieu et ses enjeux contemporains, Georges Gay (EVS)

La problématique actuelle de (re)développement de Rive-de-Gier, Hugues Chalet (DGS Rive-de-Gier)

La stratégie territoriale d’aménagement du Gier et de l’entrée Est de la ville, intervenant à confirmer (Métropole de Saint-Étienne)

La rénovation du site de la Verrerie, Vincent Rémy (DT Loire EPORA)

Déjeuner sur place

Au programme de l’après-midi (14h-17h30), un aperçu « panoramique » de la gestion des déchets métallurgiques et une visite de l’aciérie ArcelorMittal

Présentation en plein air de la politique de traitement des déchets de l’usine, Frédéric Astolfi (ArcelorMittal)

L’approche « phytomanagement » et  ses impacts sur la réduction des transferts des contaminants, Olivier Faure (EVS)

Visite de l’aciérie (Attention, ne pas oublier sa carte d’identité!)

Inscription obligatoire par mail auprès de Laurence Rocher (EVS) : laurence.rocher@univ-lyon2.fr

Pour les déplacements, un covoiturage est prévu depuis Saint-Étienne et Lyon.

RETOUR SUR LES JOURNÉES D’ÉTUDE « LES POLLUTIONS EN HÉRITAGE »

Ces deux journées d’étude, qui se sont tenues les 30 et 31 mars 2017 à Saint-Étienne, avaient pour objectif de saisir les dynamiques de recomposition des territoires (post)-industriels marqués par des pollutions importantes, faisant peser des contraintes diverses sur les sociétés locales. Dans des contextes fragiles, l’existence de pollutions liées au passé industriel affecte en effet très directement les territoires sur le plan environnemental avec la dégradation de la qualité des sols et, encore parfois, des eaux. Cette affectation des sols n’est jamais déconnectée d’enjeux sociaux (systèmes d’acteurs, capacités de mobilisation, inégalités sociales d’exposition aux nuisances et pollutions, etc.), d’enjeux politiques (mise à l’agenda, «niveaux» de gestion des pollutions, formes d’expertise, etc.) ou encore d’enjeux symboliques (image persistante et stigmatisante de territoires déshérités). La pollution des sols fait encore l’objet d’un processus lent de problématisation et de mise en visibilité. Elle interroge les capacités de résilience des sociétés locales, entendues ici au sens large (habitants, élus locaux, praticiens…).

Le programme des journées

La synthèse des journées

Pour plus d’information, contacter Christelle Morel Journel (EVS) : christelle.morel.journel@univ-st-etienne.fr

APPEL À ARTICLES POUR LA REVUE GÉOCARREFOUR

La revue Géocarrefour lance un appel à contribution sur la mise en politique des flux et circulations, thème de notre journée d’étude du 24 mai 2016.

Le texte complet de l’appel à articles est disponible sur le site de la revue : https://geocarrefour.revues.org/9910

Les auteurs peuvent s’adresser aux coordinateurs du numéro,  Laurence Rocher (laurence.rocher@univ-lyon2.fr), Romain Garcier (romain.garcier@ens-lyon.fr) et Emmanuel Martinais (emmanuel.martinais@entpe.fr), pour signaler leur intérêt et poser toute question scientifique en lien avec l’appel.

Les articles seront proposés au plus tard le 30 septembre 2016 pour une publication prévue en 2017.

Journée d’études EVS & Triangle – 24 mai 2016 : la mise en politique des flux et circulations

Cette journée d’étude s’intéresse aux modalités concrètes de prise en charge et de régulation des flux et circulations pour tenter de comprendre comment elles contribuent à structurer des dynamiques sociales et/ou façonner des espaces. Différents types d’objets et de terrains seront mobilisés pour rendre compte des façons dont les circulations et les flux qui les caractérisent sont contenus ou favorisés, canalisés ou réglementés, gérés par des organisations ou des infrastructures ad hoc ou, au contraire, rendus invisibles pour échapper à toute possibilité de contrôle.

Organisées en trois sessions, les communications porteront successivement sur l’instrumentation et la mesure des flux et circulations, les politiques de régulation des flux et circulations et enfin, les flux et circulations comme analyseurs des pouvoirs locaux : programme de la journée.

Date : 24 mai 2016, 9h30 – 18h00

Lieu : ENS de Lyon (site Descartes), salle F08

Inscription obligatoire : laurence.rocher@univ-lyon2.fr

Crédits photos: David Tran, Flickr. Licence CC