SÉMINAIRE N° 4 – 26 JANVIER 2018. LES CIRCULATIONS DE TERRE CRUE DANS LE CHAMP DE LA CONSTRUCTION

Vendredi 26 janvier – 14h à 17h

Bâtiment recherche de l’Université Jean Moulin Lyon 3 – 18 rue Chevreul (Lyon 7e) – Salle 604 (6e étage)

Cette quatrième séance du séminaire 2017-2018 de l’Atelier 2 s’intéresse au champ de la construction en terre crue. Les deux présentations, issues de deux thèses en cours, s’attachent à décrire les modes de régulation de ce matériau de construction et les effets induits sur leurs circulations.

 

 

Léa Génis (ENSAG) –Des maillages qui se tissent autour du pisé :  matières à rénover en circulation en Nord Isère.

L’objet de cette première présentation est de suivre les matières à rénover (matériaux, outils, pratiques, savoirs, conseils, documents etc..) qui circulent entre les acteurs de la réhabilitation du bâti ancien en pisé dans le nord de l’Isère, pour montrer comment ces acteurs s’engagent en faveur de cette matière pour en faire un objet d’intervention spécifique.

 

Victor Villain  (EVS) – La régulation de l’espace social de la construction en terre crue en France. Les apports d’une sociologie économique de l’efficience de l’Etat dans l’autonomisation d’un espace social.

Cette deuxième présentation montre que dans le domaine de la construction, les rapports aux matériaux sont loin d’être régulés uniquement par l’offre et la demande. Deux exemples relatifs à la construction en terre crue permettront d’illustrer la façon dont l’Etat participe à la structuration de l’autonomie de ce champ. Le premier exemple permettra de constater que l’action publique a participé, comme pour de nombreux champs, à l’autonomisation de l’espace social de la construction en terre crue. Le second exemple se basera plus spécifiquement sur la perspective ouverte par les enjeux du développement durable où l’Etat tient un rôle de premier plan quant au degré d’autonomisation de cet espace social, tendant dans ce cas précis, comme pour d’autres espaces sociaux, à l’hétéronomiser.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.