école d’été « Green Futures»

Le Projet de recherche internationale (IRP) du CNRS « Anthropocène Métropolisation Sociétés » VALUATERRA, lancé par notre laboratoire et coordonné par Fabrice Bardet, organise cette année son école d’été “Green Futures” du 27 au 29 juin prochains.

Ces trois jours de conférences et débats seront consacrés aux thématiques de l’IRP : les processus sociaux de valorisation des territoires dans un contexte de financiarisation et d’urgence écologique planétaire.

L’IRP Valua Terra est en effet dédié à la compréhension des transformations de l’habitation humaine de la planète à l’heure de l’entrée dans l’ère “anthropocène” dans laquelle les activités humaines engagent un bouleversement de l’écosystème planétaire.

La “valeur” des territoires et ses recompositions constituent le fil conducteur thématique et problématique de ce projet international. Elle est saisie de manière très différente par les deux grands champs disciplinaires qui structurent le projet : les sciences de l’environnement et les sciences sociales.

Du côté des sciences de l’environnement, la notion de valeur renvoie à des activités d’évaluation environnementale qui sont centrales dans ces disciplines académiques.

Du côté des sciences sociales, la question de la valeur fait l’objet de critiques et de débats qui alimentent justement les dynamiques de l’IRP. De ce côté du champ scientifique, la notion de “valeur” a longtemps souffert d’une image associée à une science économique arrogante et normative. L’IRP aborde cette question de front, en profitant du regain que les approches matérialistes des sociétés urbaines connaissent depuis quelques années, qui remettent au cœur des enjeux la question des “valeurs d’usage” des territoires, pour discuter précisément les processus marchands qui imposent des valeurs d’échange parfois sans lien avec l’habitation des populations.

Le programme de l’école d’été « Green Futures » est le fruit du rassemblement d’une somme de communications proposées par des chercheurs brésiliens, étasuniens, suisses, anglais et français spécialistes de ces questions qui donneront lieu à des débats qui favoriseront le croisement entre ces deux communautés académiques et l’ouverture vers les étudiants ainsi que vers les professionnels de l’immobilier et de l’aménagement.

L’école d’été « Green Futures » a été labélisée par l’ED 483.

L’inscription à ces trois journées est libre mais nécessaire : https://www.valuaterra.org/actualites/ecole-ete-green-futures



Citer ce billet
ngondran (2022, 3 juin). école d’été « Green Futures». Circulations. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/d25c