Séminaire n°3 – 8 mars 2016. Evaluation environnementale et labélisation verte des projets de logistique urbaine : l’exemple du « centre de distribution urbaine » de Saint-Etienne

8 mars, Lyon, 9h30- 13h,

Salle R20 sur le site Descartes de l’ENS de Lyon (métro Debourg)

Atelier proposé par Fabrice Bardet, Natacha Gondran, Jesus Gonzalez-Feliu avec la participation d’élus et de professionnels intéressés par l’évaluation environnementale : Béatrice Vessiller (Vice-Présidente du Grand Lyon, en charge de la rénovation thermique des logements et des Programmes d’intérêt général (PIG) énergétiques), Agathe Devaux-Spatarakis (spécialiste en évaluation des politiques publiques, chargée de mission pour l’évaluation de l’impact de la recherche agronomique pour le développement au CIRAD), Bertrand Durin (chargé de mission à la DREAL RAA en charge de l’établissement du PPA de l’agglomération lyonnaise)

9h30 – 9h50 – Accueil et cadrage rapide de la problématique et des objectifs de l’atelier (Fabrice Bardet et Jesus Gonzalez)

Sur chacun des trois thèmes ci-dessous, une rapide présentation du cas de la mise en place du centre de distribution urbain (CDU) de Saint-Etienne sera réalisée (à partir d’une série d’entretiens menés en 2015), puis les participants à l’atelier seront invités à nous faire part de leur vision du sujet abordé en fonction de leurs diverses expériences. Un CDU est une plate-forme spécifique d’Espaces Logistiques Urbains qui vise la mutualisation des transports des marchandises à destination de la ville.
9h50 – 10h20. Les conditions d’émergence de projets de lutte contre le changement climatique (Quelle genèse des problèmes ? Quelle formulation des solutions ? Quelle mise en œuvre des projets proposés ?)

10 h 20 – 10h50. Quelle place pour l’évaluation environnementale ? Quelles méthodes d’évaluation environnementale ? Quels indicateurs ? Qui fait le choix de ces méthodes et indicateurs ?

11h – 11h30. Place du projet ayant un « label vert » dans l’émergence de dynamiques politiques métropolitaine (quelles conséquences directes et indirectes à la mise en place de projets ayant un « label vert » ? Quelle « exemplarité » et visibilité des projets : « marketing territorial » ou mise en place des conditions de généralisation de nouveaux modes de faire ?)

pause 20′ (pour permettre à la personne ou aux personnes faisant la synthèse de préparer leur synthèse)

12h – 12h30. Synthèse finale (à plusieurs voix : Laurence Rocher + Romain Garcier + Fabrice Bardet)

Séminaire de la composante EVS/Mines Saint-Etienne – 5 avril 2016

La composante EVS/EMSE organisera un séminaire doctoral autour des thèmes de l’atelier 2 de l’UMR 5600 (Matières, énergie, déchets, territoires – flux et circulations) le 5 avril 2016, à 14h, en salle 528 de l’Espace Fauriel, partie Ecole des Mines, à Saint-Etienne .

Les présentations suivantes sont prévues :

–    Marilys Pradel (IRSTEA) : Développement d’une méthodologie d’évaluation des performances environnementales des filières de production de produits à valeur ajoutée issus de déchets organiques par l’Analyse du Cycle de Vie – application aux boues d’épuration urbaines

Olivier Faure, Frédéric Paran, Jordan Ré-Bahuaud (Mines Saint-Etienne) : « Approche interdisciplinaire pour la réduction de la vulnérabilité et des risques liés aux sites pollués :  exemple d’un crassier métallurgique « 

Résumé
La réduction des risques de contamination et de pollution liés aux anciens crassiers métallurgiques nécessitent des travaux interdisciplinaires puisqu’on doit s’intéresser à une double interface : 1) air-plante-sol/crassier et 2) sol/crassier-aquifère-rivière. Les crassiers métallurgiques non végétalisés et constitués de matériaux filtrants soumis à l’action du vent et de la pluie facilitent la migration et le transfert de contaminants dans l’atmosphère et les hydrosystèmes. La dépollution des sols/crassiers étant très coûteuse, il convient donc de mettre en œuvre des techniques moins onéreuses dont on aura au préalable mesuré et démontré  l’efficacité en termes de réduction de la vulnérabilité et des risques.