Archives de catégorie : Séminaire

Séminaire de la composante EVS/EMSE 30 mars 2017

Le séminaire de la composante EVS/EMSE du mois de mars sera consacré à l’atelier 2 de l’UMR 5600 (Matières, énergie, déchets, territoires – flux et circulations). Il aura lieu le 30 mars 2017, à 14h30, en salle 132 de l’Espace Fauriel, à Mines Saint-Eienne

Les présentations suivantes sont prévues :

– Laura-Vanessa PALACIOS-ARGUELLO : Assessing the sustainability of urban food systems for collective uses

– Didier Graillot : Projet de formation « Gestion des sites pollués et traitement/valorisation des déchets minéraux »

En espérant vous y rencontrer !

prochain séminaire : Canada’s waste flow, le 2 mars 2017

Le prochain séminaire de l’atelier aura lieu le 2 mars 2017 à 14, salle 604 au 18 rue Chevreul

Il sera consacré à une présentation du travail de Myra Hird

Myra J. Hird is Full Professor, Queen’s National Scholar, and Fellow of the Royal Society of Canada (www.myrahird.com). Professor Hird is Director of Canada’s Waste Flow, an interdisciplinary research project focused on waste as a global scientific-technical and socio-ethical issue (www.wasteflow.ca), and Director of the genera Research Group (gRG), an interdisciplinary research network of collaborating natural, social, and humanities scholars focused on the topic of waste. Hird has published nine books and over seventy articles and book chapters on a diversity of topics relating to science studies.

Canada’s waste flow

Canada’s waste landscape is as much colonial as it is ecological, as much inherited as it is bequeathed to future generations to resolve. This presentation will provide an overview of the Canada’s Waste Flow research program, within which engineering and natural science, social science, and humanities scholars and graduate students are focusing on various case studies of waste (food waste, nuclear waste, mining waste, waste governance, waste transportation etc.). Through a compendium of field notes, participant observation, interviews, and archival research, my presentation will examine three Canadian waste landscapes that invite questions about what is and is not meant be seen, uncovered, dealt with, admired, entrusted, and forgotten. The presentation will reflect upon what it means to be interested in and curious about our waste legacy: how prepare for, represent, and participate in waste landscapes, attending as much to geo-biological processes as human political-economic practices.

Journée d’étude du 21 octobre 2016 : Nouveaux modèles territoriaux autour de l’écologie industrielle, l’économie de fonctionnalité, l’économie circulaire et l’écologie territoriale

Cette journée d’étude vise à interroger les organisations territoriales appelées par les modalités nouvelles d’usage et de circulation des matières et des déchets. Elle est organisée par Muriel Maillefert.

Date et horaire : le vendredi 21 octobre 2016 de 9h45 à 18h

Lieu : UMR 5600, 18 rue Chevreul 69007 Lyon, salle 604

Programme

9h45 : Introduction (M. Maillefert)

10h : N. Buclet (Université de Grenoble et PACT) « Ecologie territoriale : un chantier ouvert pour une interdisciplinarité radicale » ?

11 h : J-B. Bahers (EME, et ESO) et M. Durand (Université du Maine et ESO), « Vers une économie circulaire… de proximité? Métabolisme urbain, empreinte spatiale et mise en territoire des déchets »

12h : G. Junqua (Ecoles des Mines d’Alès et LGEI), « ACV territoriale et nouveaux modèles économiques »

13h15- 14h15 : Pause déjeuner

14h30 : P Marty (UTT et CREIDD), « l’apport de l’écologie territoriale pour comprendre les relations ville-agriculture de la 2nde moitié du XXème siècle aux années 2010 »

15h30: S. Ogé (EVS, Lyon 3 et Strane Innovation), « Articulation des différentes échelles territoriales dans la mise en œuvre d’une synergie éco-industrielle. Du site industriel à l’Union Européenne. Cas d’étude sur le traitement mutualisé de métaux issus d’industries lourdes »

16h30 : M. Maillefert (EVS et Lyon 3) et I. Robert (Lille Nord de France et MERCUR), « Nouveaux modèles économiques et valeur territoriale »

Rapporteurs : V. Laforest (EMSE) et Th. Zanetti (EVS et Lyon 3)

Télécharger le programme

Séminaire « Cartographier les flux », 17 juin 2016

En collaboration avec l’atelier 8 de l’UMR5600 [Recherches géomatiques], l’atelier 2 organise une séminaire d’une journée  le 17 juin 2016 à l’ENS de Lyon (9h45-16h). Le séminaire portera sur la représentation des flux et accueillera trois intervenants: le sociologue Baptiste Coulmont, la cartographe Françoise Bahoken et un représentant de l’Agence régionale de l’énergie et de l’environnement en Rhône-Alpes, Pierrick Yalamas.

L’après-midi, un atelier pratique animé par Françoise Bahoken, Hélène Mathian et Luc Merchez permettra aux participants de se confronter aux logiciels de représentation des flux.

Le programme détaillé de la journée est disponible ici. Inscriptions obligatoires auprès de Helene.Mathian[a]ens-lyon.fr

Séminaire de la composante EVS / EMSE le 30 juin

Le séminaire de la composante EVS/EMSE du mois de juin sera consacré à l’atelier 2 de l’UMR 5600 (Matières, énergie, déchets, territoires – flux et circulations). Il aura lieu le 30 juin 2016, à 14h, en salle D215  du bâtiment historique, au 158 cours Fauriel.

Les présentations suivantes sont prévues :
–    Benjamin Doualle : « Intégration de la soutenabilité en conception d’offres de système produit-service (PSS) »   Les systèmes produit-service (ou économie de fonctionnalités) sont montrés comme une opportunité pour l’Industrie de proposer des solutions prospères et respectueuses de l’environnement tout en répondant aux besoins du consommateur. Cependant, ces systèmes ne sont pas soutenables de façon intrinsèque. Il est, par conséquent, nécessaire de créer des outils et méthodes afin d’aider les entreprises à développer ce type de modèle économique dans un objectif de soutenabilité. Mon travail de thèse s’inscrit dans cet objectif par l’intégration des enjeux du développement durable lors de la conception de ces nouveaux systèmes.
Fernando Pereira : « Valorisation de la matrice minérale issue du traitement hydrométallurgique alcalin des laitiers sidérurgiques « inox » et aciers spéciaux » Présentation d’ARANIS et synthèse des résultats obtenus lors de l’étude préliminaire (caractérisation de la matrice minérale des laitiers sidérurgiques de Dorian et tests exploratoires de lixiviation en voie basique) menée pour le compte du client Harsco Metals & Minerals.

Journée d’études EVS & Triangle – 24 mai 2016 : la mise en politique des flux et circulations

Cette journée d’étude s’intéresse aux modalités concrètes de prise en charge et de régulation des flux et circulations pour tenter de comprendre comment elles contribuent à structurer des dynamiques sociales et/ou façonner des espaces. Différents types d’objets et de terrains seront mobilisés pour rendre compte des façons dont les circulations et les flux qui les caractérisent sont contenus ou favorisés, canalisés ou réglementés, gérés par des organisations ou des infrastructures ad hoc ou, au contraire, rendus invisibles pour échapper à toute possibilité de contrôle.

Organisées en trois sessions, les communications porteront successivement sur l’instrumentation et la mesure des flux et circulations, les politiques de régulation des flux et circulations et enfin, les flux et circulations comme analyseurs des pouvoirs locaux : programme de la journée.

Date : 24 mai 2016, 9h30 – 18h00

Lieu : ENS de Lyon (site Descartes), salle F08

Inscription obligatoire : laurence.rocher@univ-lyon2.fr

Crédits photos: David Tran, Flickr. Licence CC

Séminaire n°3 – 8 mars 2016. Evaluation environnementale et labélisation verte des projets de logistique urbaine : l’exemple du « centre de distribution urbaine » de Saint-Etienne

8 mars, Lyon, 9h30- 13h,

Salle R20 sur le site Descartes de l’ENS de Lyon (métro Debourg)

Atelier proposé par Fabrice Bardet, Natacha Gondran, Jesus Gonzalez-Feliu avec la participation d’élus et de professionnels intéressés par l’évaluation environnementale : Béatrice Vessiller (Vice-Présidente du Grand Lyon, en charge de la rénovation thermique des logements et des Programmes d’intérêt général (PIG) énergétiques), Agathe Devaux-Spatarakis (spécialiste en évaluation des politiques publiques, chargée de mission pour l’évaluation de l’impact de la recherche agronomique pour le développement au CIRAD), Bertrand Durin (chargé de mission à la DREAL RAA en charge de l’établissement du PPA de l’agglomération lyonnaise)

9h30 – 9h50 – Accueil et cadrage rapide de la problématique et des objectifs de l’atelier (Fabrice Bardet et Jesus Gonzalez)

Sur chacun des trois thèmes ci-dessous, une rapide présentation du cas de la mise en place du centre de distribution urbain (CDU) de Saint-Etienne sera réalisée (à partir d’une série d’entretiens menés en 2015), puis les participants à l’atelier seront invités à nous faire part de leur vision du sujet abordé en fonction de leurs diverses expériences. Un CDU est une plate-forme spécifique d’Espaces Logistiques Urbains qui vise la mutualisation des transports des marchandises à destination de la ville.
9h50 – 10h20. Les conditions d’émergence de projets de lutte contre le changement climatique (Quelle genèse des problèmes ? Quelle formulation des solutions ? Quelle mise en œuvre des projets proposés ?)

10 h 20 – 10h50. Quelle place pour l’évaluation environnementale ? Quelles méthodes d’évaluation environnementale ? Quels indicateurs ? Qui fait le choix de ces méthodes et indicateurs ?

11h – 11h30. Place du projet ayant un « label vert » dans l’émergence de dynamiques politiques métropolitaine (quelles conséquences directes et indirectes à la mise en place de projets ayant un « label vert » ? Quelle « exemplarité » et visibilité des projets : « marketing territorial » ou mise en place des conditions de généralisation de nouveaux modes de faire ?)

pause 20′ (pour permettre à la personne ou aux personnes faisant la synthèse de préparer leur synthèse)

12h – 12h30. Synthèse finale (à plusieurs voix : Laurence Rocher + Romain Garcier + Fabrice Bardet)

Séminaire de la composante EVS/Mines Saint-Etienne – 5 avril 2016

La composante EVS/EMSE organisera un séminaire doctoral autour des thèmes de l’atelier 2 de l’UMR 5600 (Matières, énergie, déchets, territoires – flux et circulations) le 5 avril 2016, à 14h, en salle 528 de l’Espace Fauriel, partie Ecole des Mines, à Saint-Etienne .

Les présentations suivantes sont prévues :

–    Marilys Pradel (IRSTEA) : Développement d’une méthodologie d’évaluation des performances environnementales des filières de production de produits à valeur ajoutée issus de déchets organiques par l’Analyse du Cycle de Vie – application aux boues d’épuration urbaines

Olivier Faure, Frédéric Paran, Jordan Ré-Bahuaud (Mines Saint-Etienne) : « Approche interdisciplinaire pour la réduction de la vulnérabilité et des risques liés aux sites pollués :  exemple d’un crassier métallurgique « 

Résumé
La réduction des risques de contamination et de pollution liés aux anciens crassiers métallurgiques nécessitent des travaux interdisciplinaires puisqu’on doit s’intéresser à une double interface : 1) air-plante-sol/crassier et 2) sol/crassier-aquifère-rivière. Les crassiers métallurgiques non végétalisés et constitués de matériaux filtrants soumis à l’action du vent et de la pluie facilitent la migration et le transfert de contaminants dans l’atmosphère et les hydrosystèmes. La dépollution des sols/crassiers étant très coûteuse, il convient donc de mettre en œuvre des techniques moins onéreuses dont on aura au préalable mesuré et démontré  l’efficacité en termes de réduction de la vulnérabilité et des risques.

« La mise en politique des flux et circulations ». Appel à communications — jeunes chercheurs.

Les doctorants et les chercheurs de l’UMR5600 lancent un  appel à communication à destination des doctorants et jeunes chercheurs pour les journées de l’UMR, qui se tiendront les 25 et 26 mai 2016 à Saint-Etienne.

Cette journée d’étude s’intéresse aux modalités concrètes de prise en charge et de régulation des flux et circulations pour tenter de comprendre comment elles contribuent à structurer des dynamiques sociales et/ou façonner des espaces. Différents types d’objets et de terrains pourront être mobilisés pour rendre compte des façons dont les circulations et les flux qui les caractérisent sont contenus ou favorisés, canalisés ou réglementés, gérés par des organisations ou des infrastructures ad hoc ou, au contraire, rendus invisibles pour échapper à toute possibilité de contrôle. On pense par exemple aux déchets, à l’eau, à l’énergie, aux denrées alimentaires, aux matériaux de construction, aux matières premières et plus largement à toutes les ressources qui contribuent au fonctionnement de nos sociétés modernes. On pense également aux personnes qui, prises dans des mobilités temporaires (touristiques ou professionnelles) ou des migrations de long terme (subies ou choisies), forment des flux qui appellent, là aussi, des interventions publiques et des dispositifs spécifiques de régulation et de politique publique.

D’une page maximum, les propositions de communication devront être envoyées avant le 28 février 2016 à l’adresse suivante : laurence.rocher[at]univ‐lyon2.fr. Elles comprendront un titre, les coordonnées du ou des auteurs et un résumé précisant le terrain d’analyse, le matériau empirique utilisé et les apports aux différentes perspectives problématiques suggérées dans l’appel à communication. Les résultats de la sélection effectuée par les organisateurs et une esquisse de programme seront notifiés aux auteurs avant début mars 2016. Les textes des communications (40 000 signes maximum) seront à remettre au plus tard le 4 mai 2016, afin de faciliter le travail des discutants et favoriser la qualité des échanges. Une publication rassemblant les communications présentées est envisagée par les organisateurs.

A noter: atelier d’écologie territoriale du Plateau de Saclay du 23 au 26 mai 2016

Le LabEx BASC (Projet phare 4), la FIRE et Terre et Cité co-organisent un

Atelier d’écologie territoriale du Plateau de Saclay du 23 au 26 mai 2016 (lieu : sur le Plateau, à préciser)
L’écologie territoriale se définit comme l’étude des flux de matière et d’énergie qui sont échangés entre la société et la biosphère ; elle analyse les territoires à travers le prisme de leur consommation de matière et d’énergie et de la circulation de ces flux au sein de ces territoires. Cette approche constitue une suite naturelle de certains travaux de recherche déjà engagés dans le LabEx BASC.

Sur 4 jours, des chercheurs experts dans des domaines différents vont réfléchir et interagir de manière originale autour d’un thème commun : définir les agro et écosystèmes, leurs interactions et imaginer des scénarios d’évolution d’un territoire. En l’étudiant sous ses différents aspects (consommation de matière et d’énergie, relation entre activités humaines et écosystèmes, enjeux et relations humaines autour du territoire, création de richesses et ressources, opportunités et contraintes futures), cet atelier va permettre de développer une vision innovante du territoire et de fournir des pistes d’actions pour les acteurs du Plateau de Saclay.

Vous trouverez également plus d’informations sur l’atelier sur le site internet dédié [1].
INSCRIPTION ((GRATUITE – LIMITÉE À 25 PERSONNES) : contacter Yoann Verger (yoann.verger@grignon.inra.fr ), ou rendez-vous sur: https://workshop.inra.fr/ateliersaclay

Séminaire n°2 – 19 janvier 2016. Décrire, analyser et représenter les circulations : approches théoriques, approches professionnelles

Décrire, analyser et représenter les circulations : approches théoriques, approches professionnelles

Date : le 19 janvier 2016, 10h-16h30

Lieu : ENS de Lyon, site Monod (métro : Gerland)

Organisateurs : Laurence Rocher, Romain Garcier, Emmanuel Martinais

Cette seconde séance du séminaire de l’atelier est organisée en deux demi-journées, consacrées respectivement à une discussion théorique sur la base de lectures présentées par des membres de l’atelier, et à un échange avec des acteurs locaux sur les enjeux de l’économie circulaire et de valorisation de l’énergie fatale dans le cadre du projet directeur de la vallée de la chimie lyonnaise.

Programme

10h-12h30. La recherche sur les circulations : quels horizons théoriques ?

  • Emmanuel Martinais. Lecture commentée du livre Governing Environmental Flows : global challenges to social theory, Gert Spaargaren, Arthur P.J. Mol and Frederick H Buttel (dirs.), MIT Press, 2002
  • Romain Garcier. Discussions sur « Le material turn en sciences sociales : signification et agendas de recherche »

14-16h30. La Vallée de la Chimie, territoire d’expérimentation

avec: Frédéric Laroche, Mission « Vallée de la chimie »; Fabien Challéat, Chargé de mission Réseaux de chaleur; et Olivier Morgan, Chef de projet incubateur projets énergie, Mission énergie du Grand Lyon

Séminaire n°1 – 17 novembre 2015. Flux et territoires : approches empiriques, recherches en cours

L’atelier tiendra sa première séance de séminaire de l’année le 17 novembre 2015, sur le site de l’ENS de Lyon (Ifé) de 10 à 16h.

La séance portera sur « Flux et territoires : approches empiriques, recherches en cours« . Nous aurons le plaisir d’entendre et de discuter avec cinq chercheurs.

  • Muriel Maillefert, UMR EVSÉcologie industrielle territoriale: des jeux d’acteurs au développement territorial
  • Christelle Morel Journel et Georges Gay, UMR EVS – Mobilité / immobilité de la pollution des sols et de ses représentations : recherches au Chambon-Feugerolles (42)
  • Gilles Billen, UMR SisypheL’aire d’approvisionnement alimentaire de l’agglomération parisienne: passé, présent, avenir
  • Jonathan Everts, Université de Dresde – Circulating anxieties: a Geography of Nowhere