Tous les articles par laurencerocher

Appel à contribution pour la revue Tracés (n° 35) : Infrastructures

Numéro coordonné par Haud Gueguen, François Jarrige, Stefan Le Courant et Camille Paloque-Berges

Comme agencements techniques pérennes – ou au moins conçus pour l’être – non soumis au changement et à l’appropriation immédiate, les infrastructures façonnent les usages sociaux et matérialisent par là-même des programmes politiques. Au-delà de l’apparente neutralité de l’innovation technologique, ce numéro souhaite interroger les conditions et formes de contraintes contenues dans les infrastructures, et donc leurs aspects structurels. Ainsi, comment les infrastructures peuvent-elles témoigner, induire ou encore produire des structures sociales ?

Peuvent être proposés des articles, notes, traductions et entretiens (voir modalités de soumission).

Date limite : 1er septembre 2017 (intentions) – 31 octobre 2017 (soumission du texte complet).

prochain séminaire : Canada’s waste flow, le 2 mars 2017

Le prochain séminaire de l’atelier aura lieu le 2 mars 2017 à 14, salle 604 au 18 rue Chevreul

Il sera consacré à une présentation du travail de Myra Hird

Myra J. Hird is Full Professor, Queen’s National Scholar, and Fellow of the Royal Society of Canada (www.myrahird.com). Professor Hird is Director of Canada’s Waste Flow, an interdisciplinary research project focused on waste as a global scientific-technical and socio-ethical issue (www.wasteflow.ca), and Director of the genera Research Group (gRG), an interdisciplinary research network of collaborating natural, social, and humanities scholars focused on the topic of waste. Hird has published nine books and over seventy articles and book chapters on a diversity of topics relating to science studies.

Canada’s waste flow

Canada’s waste landscape is as much colonial as it is ecological, as much inherited as it is bequeathed to future generations to resolve. This presentation will provide an overview of the Canada’s Waste Flow research program, within which engineering and natural science, social science, and humanities scholars and graduate students are focusing on various case studies of waste (food waste, nuclear waste, mining waste, waste governance, waste transportation etc.). Through a compendium of field notes, participant observation, interviews, and archival research, my presentation will examine three Canadian waste landscapes that invite questions about what is and is not meant be seen, uncovered, dealt with, admired, entrusted, and forgotten. The presentation will reflect upon what it means to be interested in and curious about our waste legacy: how prepare for, represent, and participate in waste landscapes, attending as much to geo-biological processes as human political-economic practices.

A noter: atelier d’écologie territoriale du Plateau de Saclay du 23 au 26 mai 2016

Le LabEx BASC (Projet phare 4), la FIRE et Terre et Cité co-organisent un

Atelier d’écologie territoriale du Plateau de Saclay du 23 au 26 mai 2016 (lieu : sur le Plateau, à préciser)
L’écologie territoriale se définit comme l’étude des flux de matière et d’énergie qui sont échangés entre la société et la biosphère ; elle analyse les territoires à travers le prisme de leur consommation de matière et d’énergie et de la circulation de ces flux au sein de ces territoires. Cette approche constitue une suite naturelle de certains travaux de recherche déjà engagés dans le LabEx BASC.

Sur 4 jours, des chercheurs experts dans des domaines différents vont réfléchir et interagir de manière originale autour d’un thème commun : définir les agro et écosystèmes, leurs interactions et imaginer des scénarios d’évolution d’un territoire. En l’étudiant sous ses différents aspects (consommation de matière et d’énergie, relation entre activités humaines et écosystèmes, enjeux et relations humaines autour du territoire, création de richesses et ressources, opportunités et contraintes futures), cet atelier va permettre de développer une vision innovante du territoire et de fournir des pistes d’actions pour les acteurs du Plateau de Saclay.

Vous trouverez également plus d’informations sur l’atelier sur le site internet dédié [1].
INSCRIPTION ((GRATUITE – LIMITÉE À 25 PERSONNES) : contacter Yoann Verger (yoann.verger@grignon.inra.fr ), ou rendez-vous sur: https://workshop.inra.fr/ateliersaclay