Tous les articles par emartinais

Séminaire sur le terrain à Rive-de-Gier 19 JUIN 2017

Rive-de-Gier. L’usine Arbel (Bibliothèque Municipale de Lyon, licence CC)

Cette dernière séance du séminaire 2016-2017 de l’atelier 2, organisée par Christelle Morel Journel (EVS) et Olivier Faure (EVS), est consacrée à une journée d’étude sur le terrain de Rive-de-Gier.

Au programme de la matinée (9h – 12h30), une présentation socio-historique du territoire et de ses enjeux, suivie d’une rencontre avec les acteurs locaux :

Accueil par la ville de Rive-de-Gier

Retour sur l’histoire du lieu et ses enjeux contemporains, Georges Gay (EVS)

La problématique actuelle de (re)développement de Rive-de-Gier, Hugues Chalet (DGS Rive-de-Gier)

La stratégie territoriale d’aménagement du Gier et de l’entrée Est de la ville, intervenant à confirmer (Métropole de Saint-Étienne)

La rénovation du site de la Verrerie, Vincent Rémy (DT Loire EPORA)

Déjeuner sur place

Au programme de l’après-midi (14h-17h30), un aperçu « panoramique » de la gestion des déchets métallurgiques et une visite de l’aciérie ArcelorMittal

Présentation en plein air de la politique de traitement des déchets de l’usine, Frédéric Astolfi (ArcelorMittal)

L’approche « phytomanagement » et  ses impacts sur la réduction des transferts des contaminants, Olivier Faure (EVS)

Visite de l’aciérie (Attention, ne pas oublier sa carte d’identité!)

Inscription obligatoire par mail auprès de Laurence Rocher (EVS) : laurence.rocher@univ-lyon2.fr

Pour les déplacements, un covoiturage est prévu depuis Saint-Étienne et Lyon.

RETOUR SUR LES JOURNÉES D’ÉTUDE « LES POLLUTIONS EN HÉRITAGE »

Ces deux journées d’étude, qui se sont tenues les 30 et 31 mars 2017 à Saint-Étienne, avaient pour objectif de saisir les dynamiques de recomposition des territoires (post)-industriels marqués par des pollutions importantes, faisant peser des contraintes diverses sur les sociétés locales. Dans des contextes fragiles, l’existence de pollutions liées au passé industriel affecte en effet très directement les territoires sur le plan environnemental avec la dégradation de la qualité des sols et, encore parfois, des eaux. Cette affectation des sols n’est jamais déconnectée d’enjeux sociaux (systèmes d’acteurs, capacités de mobilisation, inégalités sociales d’exposition aux nuisances et pollutions, etc.), d’enjeux politiques (mise à l’agenda, «niveaux» de gestion des pollutions, formes d’expertise, etc.) ou encore d’enjeux symboliques (image persistante et stigmatisante de territoires déshérités). La pollution des sols fait encore l’objet d’un processus lent de problématisation et de mise en visibilité. Elle interroge les capacités de résilience des sociétés locales, entendues ici au sens large (habitants, élus locaux, praticiens…).

Le programme des journées

La synthèse des journées

Pour plus d’information, contacter Christelle Morel Journel (EVS) : christelle.morel.journel@univ-st-etienne.fr

APPEL À ARTICLES POUR LA REVUE GÉOCARREFOUR

La revue Géocarrefour lance un appel à contribution sur la mise en politique des flux et circulations, thème de notre journée d’étude du 24 mai 2016.

Le texte complet de l’appel à articles est disponible sur le site de la revue : https://geocarrefour.revues.org/9910

Les auteurs peuvent s’adresser aux coordinateurs du numéro,  Laurence Rocher (laurence.rocher@univ-lyon2.fr), Romain Garcier (romain.garcier@ens-lyon.fr) et Emmanuel Martinais (emmanuel.martinais@entpe.fr), pour signaler leur intérêt et poser toute question scientifique en lien avec l’appel.

Les articles seront proposés au plus tard le 30 septembre 2016 pour une publication prévue en 2017.

Journée d’études EVS & Triangle – 24 mai 2016 : la mise en politique des flux et circulations

Cette journée d’étude s’intéresse aux modalités concrètes de prise en charge et de régulation des flux et circulations pour tenter de comprendre comment elles contribuent à structurer des dynamiques sociales et/ou façonner des espaces. Différents types d’objets et de terrains seront mobilisés pour rendre compte des façons dont les circulations et les flux qui les caractérisent sont contenus ou favorisés, canalisés ou réglementés, gérés par des organisations ou des infrastructures ad hoc ou, au contraire, rendus invisibles pour échapper à toute possibilité de contrôle.

Organisées en trois sessions, les communications porteront successivement sur l’instrumentation et la mesure des flux et circulations, les politiques de régulation des flux et circulations et enfin, les flux et circulations comme analyseurs des pouvoirs locaux : programme de la journée.

Date : 24 mai 2016, 9h30 – 18h00

Lieu : ENS de Lyon (site Descartes), salle F08

Inscription obligatoire : laurence.rocher@univ-lyon2.fr

Crédits photos: David Tran, Flickr. Licence CC